x

Calendrier des nouvelles mesures sanitaires de Macron

Lundi 12 juillet 2021, le président de la République a annoncé une nouvelle série de mesures qui prendront effet entre le mois de juillet et le mois d'octobre pour inciter les citoyens à se faire vacciner et endiguer la quatrième vague.

Après la levée progressive des restrictions sur tout le territoire français depuis plusieurs semaines, Emmanuel Macron a tout de même tenu à rappeler que l'épidémie de Covid-19 n'était pas encore résolue. Le président de la République a en effet annoncé, ce lundi 12 juillet de nouvelles mesures pour lutter contre la quatrième vague et son variant Delta. En appuyant particulièrement sur un élément : la vaccination.

 

Que faut-il retenir de l’allocution du président de la Républiques ?

  • 13 juillet : le retour de l'état d'urgence en outre-mer

Le président de la République a annoncé le retour de l’état d'urgence en Martinique et en Guadeloupe dès ce mardi. Un couvre-feu y sera également mis en place pour endiguer la progression rapide de l'épidémie sur ces territoires. Vendredi, la Guadeloupe avait déjà annoncé le rétablissement des «motifs impérieux» pour voyager en Martinique, en raison de la dégradation de la situation sanitaire dans cette dernière.

  • 21 juillet : une première extension du pass sanitaire

Le pass sanitaire va être étendu à de nombreux lieux de loisirs, et ce dès le 21 juillet. À partir de cette date, toute personne âgée de plus de 12 ans devra être muni du document afin de témoigner de sa vaccination ou de sa négativité pour se rendre dans les «lieux de loisirs et de culture» de plus de 50 personnes. 

  • Début août : le pass sanitaire étendu aux lieux de vie

Le pass sanitaire sera exigé dans les lieux de vie. Ainsi, le pass sanitaire sera obligatoire pour voyager en avion, mais aussi en train ou en car. Il sera également demandé dans les bars, les cafés, ou les restaurants. Les centres commerciaux et les établissements médicaux seront également concernés. Cette mesure s'appliquera aux clients, mais aussi aux salariés.

  • Début septembre : lancement d'une campagne de rappel vaccinal

Emmanuel Macron a annoncé le lancement d'une «campagne de rappel dès la rentrée» pour les personnes vaccinées en janvier et février. «Les rendez-vous pourront être pris dès les premiers jours de septembre», a précisé le chef de l'État. 

  • 15 septembre : des sanctions en cas de non-vaccination

Emmanuel Macron a annoncé l'obligation de se faire vacciner contre le Covid-19 pour toutes les personnes travaillant auprès des plus fragiles, soignants ou non-soignants (hôpitaux, cliniques, Ehpad, professionnels et bénévoles auprès des personnes âgées, sapeurs-pompiers, ambulanciers…). «Pour tous ceux concernés, ils auront jusqu'au 15 septembre pour se faire vacciner», a souligné le président de la République, date à laquelle des contrôles pourront être effectués. À partir de cette date, les non-vaccinés «ne pourront plus travailler et ne seront plus payés», a précisé le ministre de la Santé Olivier Véran.

  • Octobre : les tests « de confort » ne seront plus remboursés

Pour inciter la population à se faire vacciner plutôt qu'à multiplier les tests PCR ou antigénique, Emmanuel Macron a également annoncé que ces derniers «seront rendus payants» à l'automne, «sauf prescription médicale».

 

Avec ces nouvelles mesures arrivant peu après la réouverture tant attendue des bars et des restaurants, nous pouvons nous rendre compte que la pandémie Covid-19 nous demande encore quelques efforts, même si la situation se solutionne de plus en plus.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.