x
biosample_mesures_9_juin

Déconfinement, nouvelles mesures, on vous explique tout !

Le 9 juin marque une nouvelle étape dans le déconfinement des Français. Après les terrasses des bars et restaurants, ce sont les cinémas, les théâtres et les musées qui ré-ouvrent. De nouvelles mesures attendues par la population sont mises en place dans le calendrier du déconfinement.

 

Les nouvelles mesures mises en place à partir du 9 juin sont les suivantes :

  • Le couvre-feu est décalé à 23h au lieu de 21h et se termine à 6h initialement ;
  • Les terrasses de bars pourront totalement rouvrir, avec un maximum de 6 personnes par table mais avec une capacité de 100%
  • Les cafés et restaurant pourront accueillir des clients en intérieur avec une jauge de 50% pour des tables de 6 personnes maximum.
  • Les salons et foires peuvent rouvrir à condition de n'accueillir que 50 % de leur capacité initiale au maximum. Un pass sanitaire est demandé pour ceux accueillant plus de 1 000 personnes.

 

Ces nouvelles mesures sont possible grâce à l’amélioration de la situation pandémique en France, possible grâce à l’ensemble des mesures sanitaire et au respect de ces dernières par la population. Elles marquent la troisième étape du plan de déconfinement prévue par le gouvernement, la dernière devant arriver fin juin. Du côté des hôpitaux, l’épidémie de COVID-19 régresse avec une baisse des admissions pour forme grave de SRAS-COV-2, amenant le gouvernement à lever l’Etat d’Urgence le mardi 1er juin. Validé par le Conseil Constitutionnel, haute instance juridique de la république française, l’instauration d’un pass sanitaire est à l’étude pour permettre la reprise durable des activités de tous secteurs économiques.

 

Le couvre-feu pourra être totalement levé à partir du 30 juin, si la situation sanitaire le permet.

 

Bien que la situation s’améliore, la levée de l’obligation du port du masque généralisé n’est pas encore d’actualité et ne changera pas au 9 juin. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, assure toutefois qu’une levée progressive est à envisager si la France continue d’améliorer sa situation et que la vaccination de la population s’accélère.

 

A compter du 09 juin, la règle instaurée par le gouvernement du « 100% Télétravail pour ceux qui le peuvent » sera levée : il appartiendra à chaque entreprise de décider avec ses équipes du maintien ou non de cette règle ainsi que du processus de retour en entreprise : un point de départ pour concilier le travail en présentiel et en distanciel. Pour la fonction publique, le nombre de jours de télétravail va passer de 100% à 3 jours par semaines pour certaines institutions publiques. Chez BioSample, après plusieurs mois à fonctionner avec un roulement de présence pour assurer une permanence, nous avons décidé de passer sur un format de 3 jours en entreprise et 2 jours en télétravail : nous pensons que la présence de nos équipes au sein de nos bureaux est importante pour pouvoir échanger de façon fluide et constructive, tout comme le fait de télétravailler nous permets de nous concentrer sur nos tâches sans se laisser emporter par les mouvements quotidiens des bureaux.

 

En ce qui concerne les visiteurs des activités de loisir et de culture, notamment pour les musées, c’est la jauge au m² qui va évoluer avec 4 m² par personne tandis que pour les cinémas et les théâtres, la jauge autorisée sera de 65% de la capacité initiale avec un maximum de 5 000 personnes. Un pass sanitaire sera demandé si la jauge de capacité d’accueil réduite dépasse 1 000 personnes.

 

Les concerts, de leur côté, sont toujours interdits malgré le concert test effectué par Indochine : le gouvernement attend d’avoir des résultats plus probant sur les effets post évènement avant de se prononcer pour une ré ouverture. Enfin, pour les discothèques, pas d'ouverture prévue malgré la grogne des propriétaires et gestionnaires. Le gouvernement a toutefois promis d’étudier une possibilité de ré ouverture sous conditions pour 30 juin.

 

 

  • Les impacts que ces mesures ont sur la propagation du virus

 

 

Le 9 juin sera le dernier tournant avant la levée totale des restrictions prévue au 30 juin prochain. Si la situation ne se dégrade pas après cette troisième étape, le couvre-feu sera alors levé et il n'y aura plus de limites dans les commerces et dans les établissements recevant du public. Seules à n'avoir, pour l'heure, aucune perspective : les boîtes de nuit, qui ne rouvriront pas avant le 30 juin et sur une décision du Conseil d'État.

 

Il faudra cependant toujours respecter les gestes barrières qui ont été mis en place avec l’apparition des mesures anti-pandémique et qui, grâce à nos efforts collectifs, a pu sauver de nombreuses vies. Le respect de ces gestes barrières sur la durée et la vaccination globale de la population vont conditionner le risque ou non de reprise de l’épidémie. L’été et les beaux jours arrivant, le risque d’infection diminuera mais si les efforts ne sont pas maintenus, les cas de contamination au COVID-19 peuvent augmenter drastiquement au retour de l’automne et de jours plus froid, entrainant un retour des restrictions et mesures sanitaire.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.