x
biosample_vaccin_covid_19

Les effets secondaires du vaccin contre la Covid-19

Plus de 30 Millions d’injections de vaccins contre le virus SRAS-COV-2, apparut en 2019, ont été réalisés sur le territoire français, que ce soit avec les vaccins de Pfizer-BioNTech, Moderna, AstraZeneca ou le tout nouveau de Janssen. Dans les jours qui suivent la vaccination à la Covid-19, certains effets secondaires peuvent apparaitre et disparaitre dans un court laps de temps.

 

L’Agence Nationale du Médicament recense à ce jour plus de 34 000 cas d’effets secondaires indésirables : la plupart des cas concerne des douleurs non graves localisées au niveau de la zone d’injection.

 

C’est quoi un effet secondaire ?

 

Selon la définition de l'Agence Nationale du Médicament, « un effet indésirable est une réaction nocive et non voulue survenant chez un patient liée ou susceptible d'être liée à un produit alors qu'il est utilisé selon les termes de son autorisation de mise sur le marché ou lors de toute autre utilisation (surdosage, mésusage, abus de médicaments, erreur médicamenteuse) … »

 

Quelles sont les effets secondaires indésirables des vaccins en général ?

 

Tout comme l’ensemble des médicaments, les vaccins peuvent provoquer des effets secondaires indésirables, ces derniers sont consultables avec la notice du vaccin.

L’apparition d’effets secondaires indésirables dépend grandement de l’héritage génétique d’une personne et peuvent intervenir chez 1 patient sur 10. Voir notre liste en fin de billet des effets secondaires connu et consultable en ligne des vaccins contre la COVID-19.

 

Il y a-t-il plus d’effets secondaires à la deuxième dose ?

 

Tout va dépendre des vaccins et de la technique utilisé pour les fabriquer. Selon les chiffres de la vaccination et du point de surveillance de l’ANSM, plus de personnes seraient sujet à des effets secondaires lors de la seconde dose du vaccin Pfizer-BioNTech alors que dans le cas du vaccin d’AztraZeneca, ce serait la première dose qui amènerait le plus d’effets secondaires.

D’une manière générale, les effets secondaires indésirables changent grandement d’une personne à l’autre : le patrimoine génétique et les conditions immunitaire de la personne vaccinée sont parmi les facteurs les plus important pour déterminer l’apparition d’effets secondaires.

 

Au bout de combien de temps surviennent les effets secondaires après la vaccination ?

 

  • Pour le vaccin Pfizer, le délai des effets était d’un jour
  • Pour le vaccin Moderna, des réactions retardées sont décrites dans les essais cliniques, déclare l’ANSM. Elles seraient en majorité non graves est surviendraient dans un délai compris entre 4 et 31 jours après la vaccination. Le délai moyen est de 8 jours.
  • Concernant le vaccin de l’AztraZeneca, les effets apparaitraient entre quelques heures et quelques jours après la prise du médicament.

 

Que faut-il en conclure ?

En période de pandémie mondiale, les vaccins sont perçus par la majorité de la population, selon une enquête de Harris-Interactive pour la chaine LCI, comme un espoir de lever des restrictions gouvernementales afin de retrouver une "vie d'avant" pandémie. Assez peu connu du grand public dans leur méthode de conception et de distribution, les vaccins peuvent facilement alerter les foules lorsque des effets secondaires, non prévus, apparaissent.

Afin de bien comprendre les risques encourus lors d'une vaccination, il faut comprendre les chiffres : statistiquement, plus un vaccin est diffusé au grand public, plus la détection d'effets secondaires sera élevée. En prenant, à titre de pur exemple, 1% des patient vaccinés du vaccin X présentant des effets secondaires graves, les chiffres changeront du tout au tout que l'on soit sur cent, milles, un million ou plus de personnes.

A ce jour, nous vivons une campagne de vaccination massive à travers le monde qui est au coeur des préoccupations depuis maintenant plus d'un an. Il est normal, dans ces conditions, de voir apparaitre de multiples cas d'effets secondaires plus ou moins grave puisque nous nous basons sur des chiffres conséquent : 1% de cas graves sur 1 milliard représente 10 millions d'individus, ce qui est suffisant pour alerter des personnes peu regardantes sur les chiffres et leurs significations.

Il est à noter que, malgré les alertes des différents organismes politiques sur les cas d'effets secondaires graves des vaccins Pfizers er AstraZeneca, l'Agence Nationale de la Sécurité du Médicament (ANMS) a témoigné, après enquête, ne pas déceler plus de cas de thrombose qu'à l'accoutumer.

Comme tout médicaments, les vaccins comportent une liste d'effets indésirables en fonction de la biologie, de l'historique médical et des conditions sanitaires du patient. Aujourd'hui, l'ANMS nous rapport que sur l'ensemble des vaccinés en France, seul 0,47% d'entre eux ont présentés des effets indésirables qu'ils soient graves ou non et que nous n'avons pas, depuis plusieurs jours, décelés de complications prononcées liés à la vaccination alors que les campagnes s'intensifient.

Que vous ayez l'opportunité de vous faire vacciner avec un vaccin Pfizer,AstraZeneca ou Moderna, c'est au final votre médecin traitant ou votre centre de vaccination qui sera le plus à même, en fonction de votre historique médical, de vous indiquer les potentiels effets secondaire que vous pourrez, éventuellement, avoir.

 

Les effets secondaires indésirables du vaccin Pfizer BioNTech :

 

A ce jour, concernant les vaccins, les plus courants sont les suivants :

 

  • Au niveau de la zone d’injection : douleur, gonflement
  • Fatigue
  • Maux de tête
  • Douleurs musculaires, articulaire
  • Frissons, fièvre

 

D’autres effets indésirables, peu fréquents et apparaissant beaucoup plus rarement, c’est à dire sur 1 personne sur 100, sont les suivants :

  • Gonflement des ganglions lymphatiques
  • Sensation de malaise
  • Douleur dans les membres
  • Insomnies
  • Démangeaisons au niveau de la zone d’injection

 

La dernière tranche d’effets indésirables étant extrêmement rares, qui peuvent intervenir chez 1 personne sur 10 000 sont les suivants :

  • Une paralysie soudaine et temporaire des muscles d'un côté du visage entrainant un affaissement

 

Il existe aussi des effets indésirables de fréquence indéterminée qui sont les réactions allergiques sévères.

A savoir : le vaccin Pfizer est le plus injecté en Europe et surtout en France.

 

Les effets secondaires indésirables du vaccin Moderna :

 

Utilisant une technique de vaccination différente, le vaccin Moderna voit sa liste d’effets secondaires changer par rapport à celui de Pfizer. Ils sont, pour la très grande majorité des cas, les suivants :

  • Gonflement des ganglions axillaires du même côté que le site d'injection
  • Céphalées
  • Nausée/vomissement
  • Douleurs musculaires et articulaires
  • Douleur/Gonflement au site d'injection
  • Fatigue /Frissons/ Fièvre

 

Les effets indésirables plus rare qui peuvent survenir chez plus d'1 personne sur 100 sont les suivants :

  • Éruption cutanée
  • Érythème au niveau de la zone d'injection
  • Urticaire au niveau de la zone d'injection

 

Les effets indésirables assez rare qui peuvent survenir chez plus d'1 personne sur 1 000 sont les suivants :

  • Prurit (démangeaisons) au niveau de la zone d'injection

 

Les effets indésirables extrêmement rare qui peuvent survenir chez plus d'1 personne sur 10 000 sont les suivants :

  • Paralysie faciale périphérique aigue
  • Gonflement du visage

 

Les effets indésirables de fréquence indéterminée sont l'hypersensibilité et l’anaphylaxie.

 

Les effets secondaires indésirables du vaccin Astrazeneca :

 

Les effets indésirables très fréquents qui peuvent survenir chez plus d'1 personne sur 10 sont les suivants :

  • Lymphadénopathie
  • Céphalées
  • Nausées
  • Arthralgies, myalgies
  • Douleur, sensibilité, chaleur, prurit ou ecchymose au site d'injection
  • Fatigue, malaise, état fiévreux, frissons

 

Les effets indésirables moins fréquents qui peuvent survenir chez plus d'1 personne sur 100 sont les suivants :

  • Vomissements, diarrhée
  • Gonflement au point d'injection, érythème au point d'injection, fièvre
  • Thrombocytopénie (baisse des plaquettes sanguines)

 

Les effets indésirables peu fréquent qui peuvent survenir chez plus d'1 personne sur 10 à
1 000 sont les suivants :

  • Diminution de l'appétit
  • Vertiges, somnolence
  • Hyperhidrose, prurit, éruptions cutanées

 

Les effets indésirables très rares (<1/10 000) sont les cas de thromboses.

 

Et les effets indésirables de fréquence indéterminée sont l'hypersensibilité et l’anaphylaxie.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.