x
biosample_intelligenceartificielle

Intelligence artificielle et santé, la paire du secteur médical

Le contexte actuel

Le 14 décembre dernier avait lieu la conférence de l’OMS sur la lutte contre les maladies non transmissibles au moyen de solutions numériques. Cette rencontre a réuni de nombreux décideurs et experts de toute l’Europe. Son but était de trouver des moyens novateurs pour lutter contre certaines maladies chroniques qui touchent des millions de personnes dans le monde.

Les maladies non transmissibles représentent une charge croissante qui nécessite d’être traitée. En Europe, la prise en charge des maladies chroniques est un enjeu important qui demande une bonne stratégie dans la réalisation des divers objectifs. 

La crise sanitaire due au Covid-19 a considérablement limité l’accès aux structures de soins et aux services de santé dans de nombreuses régions. Les impacts sociétaux et économiques de cette pandémie ont permis aux pays de chercher des nouvelles solutions numériques pour améliorer la qualité des services de santé afin de les rendre plus réactifs et adaptés aux besoins des populations. 

 

Qu’est-ce-que l'intelligence artificielle ? 

Nous en parlions dans un de nos articles de blog en 2021. L’intelligence artificielle est apparue dans les années 1950 grâce au mathématicien Alan Turing. C’est dans son livre Computing Machinery and Intelligence, que ce dernier soulève la question d'apporter aux machines une forme d'intelligence. Il décrit alors un test aujourd'hui connu sous le nom « Test de Turing » dans lequel un sujet interagit à l’aveugle avec un autre humain, puis avec une machine programmée pour formuler des réponses sensées. Si le sujet n'est pas capable de faire la différence, alors la machine a réussi le test et, selon l'auteur, elle peut véritablement être considérée comme « intelligente ».

Cette notion a pris un tout autre tournant depuis, les intelligences artificielles prennent de plus en plus de place dans la société actuelle. Désormais, il est devenu commun de trouver des systèmes d’intelligence artificielle dans de nombreux secteurs d'activité, notamment dans le secteur de la santé.

Le secteur de la santé peut en effet éviter la réalisation des opérations compliquées et répétitives faites manuellement grâce à l’automatisation. Les intelligences artificielles permettant ainsi d’assister de la meilleure des manières les utilisateurs dans la réalisation de leurs tâches. Le but final est de faire réaliser par une machine des tâches que l’homme accomplit en utilisant son intelligence, dans les cas les plus poussés technologiquement parlant.

 

Quelles avancées ? 

On compte plusieurs avancées qui ont déjà porté leurs fruits dans le secteur de la santé. L’utilisation de solutions numériques est notamment très utile dans un cadre préventif.

En Croatie, un registre en ligne sur le diabète donne aux patients des moyens pour se prendre en charge. C’est un registre national qui initialement a été créé en 2000. C’est un système en ligne de collecte d’informations sur les individus souffrant de diabète. Ce registre permet aux professionnels de santé de se concentrer sur les besoins propres à chacun et donc de choisir les options pour une meilleure prise en charge et pour offrir un programme de soins adapté. 

Ce système a été mis en place il y a déjà un bon nombre d’années et de nombreuses améliorations ont été réalisées pour le rendre le plus efficace possible. Depuis 2004, le recours à cette base de données est obligatoire pour tous les professionnels de santé qui dispensent des soins primaires ou secondaires à des patients diabétiques. Ce système obligatoire permet d’augmenter la sécurité des patients. 

 

En Géorgie, un système électronique sous forme de base de données à été mis en place pour améliorer le traitement contre le cancer. Ce système a permis d'accroître l’efficacité des processus de dépistage, de diagnostic et de traitement du cancer pour les patients. Il a aussi permis aux médecins et au pouvoir public de mieux établir les différentes stratégies de communication, prévention et prise en charge de la maladie.

Ce système enregistre chaque étape du processus de prise en charge d’individus. Les patients n’ont ainsi aucun besoin de se munir de divers documents pour aller voir des spécialistes car tout est enregistré dans un registre. Grâce à cet outil, le système de santé Géorgien peut planifier et prendre en charge de la meilleure des façons chaque patient.

 

Parmi de nombreuses évolutions en matière d’intelligence artificielle, on compte celle de la Slovaquie. Une toute nouvelle technologie permet de réduire d’au minimum 30% le temps moyen passé par un radiologue à planifier la prise en charge d’un patient. 

Un logiciel a été automatisé pour générer, en seulement quelques secondes, des images à partir de tomographique informatisées. Ce système aide les professionnels de la santé à s’assurer que le processus de planification d’une radiothérapie est optimal avec un impact le plus petit possible sur le patient.

Ce sont ce genre d’avancées qui permettent au monde médical d’être de plus en plus efficace et optimisé. Grâce au logiciel utilisé en Slovaquie, plus de patients peuvent être soignés par radiothérapie, et la qualité des soins est meilleure, ce qui augmente le taux de satisfaction des patients à l’égard du processus thérapeutique.

 

L’IA dans la société actuelle 

Dans le secteur de la santé, l’intelligence artificielle possède une place devenue primordiale et permet aux professionnels et aux patients de pouvoir gagner du temps, pour des soins mieux réalisés.

Aujourd’hui il est difficile de dresser un tableau complet des applications d’intelligence artificielle dans le secteur médical tant elles sont nombreuses. Que ce soit pour des tâches simples jusqu’à celles demandant le plus de réflexion, l’IA permet d’aider le corps médical à rendre l’expérience du patient la moins complexe, en fournissant un suivi personnalisé, continu et complet.

Finalement, l’intelligence artificielle rend meilleure l'expérience du patient et du professionnel. Ce qu’on observe surtout, c’est que les différents systèmes et logiciels permettent aux soignants d’avoir plus de temps pour la réalisation de leur soins avec leurs patients. Certaines études et recherches montrent que d'ici 2030, le numérique, l’IA et la robotique vont permettre de dégager environ 45% de gains de productivité pour les professions médicales et paramédicales comme les aides-soignants, infirmiers, cadres de santé, pharmaciens, généralistes, chirurgiens ou encore les radiologues.

L’intelligence artificielle est une révolution dans la société, une révolution qui continue de faire ses preuves et qui possède encore une infinité de possibilités et solutions pour divers secteurs. Ce qu’il est important de noter, dans le cadre de l’association médicale-IA, c’est que l’IA vient seconder le médecin et non pas le remplacer ou prendre le dessus, c’est un accompagnement au quotidien, qui ne vise pas à prendre le rôle du médecin, de l’humain. 

 

 

 

 

Sources : OMS - France Info - pwc - futura sciences 

 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.