x
biosample_intelligence_artificielle

Intelligence artificielle et santé : la paire gagnante ?

D’où vient la notion d’intelligence artificielle ?

La notion apparaît dans les années 1950 grâce au mathématicien Alan Turing. C’est dans son livre Computing Machinery and Intelligence, que ce dernier soulève la question d'apporter aux machines une forme d'intelligence. Il décrit alors un test aujourd'hui connu sous le nom « Test de Turing » dans lequel un sujet interagit à l’aveugle avec un autre humain, puis avec une machine programmée pour formuler des réponses sensées. Si le sujet n'est pas capable de faire la différence, alors la machine a réussi le test et, selon l'auteur, peut véritablement être considérée comme « intelligente ».

 

L’intelligence artificielle dans le secteur de la santé.

l’intelligence artificielle est aujourd’hui très utilisée dans nombre de secteurs et métiers.L’ essor de l’intelligence artificielle s’explique par l’explosion du volume de données numériques dont disposent les entreprises, les puissances de calcul disponibles et la maturité des technologies utilisées pour le traiter. C’est dans ce contexte, que des opérations compliquées et répétitives faites manuellement sont aujourd’hui largement automatisées afin d’assister de la meilleure des manières les utilisateurs dans la réalisation de leurs tâches. Ainsi le secteur de la santé a su tirer profit de l’IA, c’est en effet l’un des grands bénéficiaires des nombreux apports de l’intelligence artificielle.

L’utilisation de l’intelligence artificielle est très utile dans le secteur de la santé. En effet, c’est un allié pour les professionnels de santé à de nombreux niveaux comme par exemple pour la recherche ou les analyses. Il n’y a pas encore très longtemps, l’intelligence artificielle n’était utilisée que sous forme d’expérimentation, aujourd’hui elle est largement déployée pour différents cas d’usage. Par exemple l’intelligence artificielle est utilisée lors de dépistage de maladies et d’infections. Ces applications de l’intelligence artificielle sont particulièrement pertinentes et commencent à devenir de véritables indispensables, notamment pour les laboratoires qui doivent gérer de larges volumes de données et de prélèvements. L’idée est alors de mettre en œuvre de véritables outils d’aide au diagnostic.

 

L’intelligence artificielle en pratique.

L’intelligence artificielle fait notamment ses preuves pour des cardiologues qui travaillent avec Cardiologs, entreprise française leader mondial du diagnostic électrocardiogramme (ECG) à base d’intelligence artificielle. En effet, l’équipe des Drs Alonso, Grimard, Jauvert et Lazarus de la Clinique Ambroise Paré à Neuilly utilisent l’intelligence artificielle pour renforcer ses prestations en cardiologie. Cette intelligence artificielle se base sur le deep learning pour analyser les ECG et détecter automatiquement des arythmies. Ainsi, la solution Cardiologs réduit de moitié le temps de lecture des ECG type Holter longue durée, un dispositif portatif enregistrant dans son quotidien le rythme et la fréquence cardiaques du patient sur une période pouvant aller jusqu’à 2 semaines. 

Le docteur Arnaud Lazarus explique notamment que « l’adoption de Cardiologs nous a ouvert de nouvelles perspectives. En gagnant du temps sur les analyses ECG longue durée, nous avons pu augmenter leur nombre et renforcer cette activité pour répondre à la demande, sans multiplier par ailleurs les logiciels d’analyse propres à chaque fabricant d’enregistreurs Holter. La possibilité de nous connecter à tout moment et depuis n’importe quel endroit nous apporte en plus une flexibilité bien plus importante ». Aussi, « cette transition s’est d’autant mieux passée que nous avons pu constater l’efficacité d’analyse de Cardiologs de façon concrète. Aujourd’hui, nous avons moins de faux positifs à trier ». Une observation soutenue par une spécificité de 98,5 % sur la détection de la FA, contre un taux d’environ 80 % avec des logiciels traditionnels, à sensibilité équivalente.

« C’est une grande satisfaction pour toute l’équipe de Cardiologs de constater que l’utilisation de notre solution accroît les capacités de diagnostic, et permet en particulier d’effectuer une transition vers des examens de longue durée qui ont prouvé leur supériorité diagnostique. Donner la possibilité technique à une équipe médicale d’identifier des pathologies qui restaient jusqu’à présent non détectées est la plus grande des réussites. » déclare Yann Fleureau, CEO de Cardiologs.

 

Projets en cours.

Une équipe de chercheurs de l’Université de l’Utah développe actuellement un robot capable d’effectuer des opérations de chirurgie 50 fois plus rapidement qu’un chirurgien humain. Cette machine serait capable de réduire les risques d’accident, ainsi que les coûts des opérations de neurochirurgie.

La chirurgie cérébrale nécessite une extrême précision. Le moindre faux mouvement peut avoir des conséquences fatales. Pour faciliter le travail des praticiens, une équipe de chercheurs de l’Université de l’Utah cherche une solution basée sur l’intelligence artificielle.

Ces chercheurs développent actuellement un robot capable d’effectuer une procédure chirurgicale complexe 50 fois plus rapidement qu’un chirurgien humain. Il suffit à ce robot de 150 secondes pour effectuer une opération nécessitant deux heures à un humain. Les fruits de ces recherches ont été publiés dans le journal Neurosurgical Focus. 

A quoi peut-on s’attendre à l’avenir ?

On comprend que l’essor des technologies de pointe à l’image de l’intelligence artificielle va jouer un rôle central dans le secteur de la santé. Ainsi, la maîtrise de l’intelligence artificielle et son application pour des usages tel que le dépistage sont fondamentales. Les professionnels de santé pourront alors mener au mieux leurs missions dans les conditions les plus optimales tout en s’appuyant sur des dispositifs innovants leur apportant des gains en pertinence et en sécurité dans leurs différentes tâches.

 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.