x
biosample-autotest-covid

LES AUTOTESTS COVID EN VENTRE LIBRE

La vente d’autotest Covid en libre-service est maintenant disponible en France en pharmacie à compter du 12 avril 2021 pour les plus de 15 ans.

 

C’est un dispositif d’autotest nasal de dépistage de la Covid-19 à réaliser soi-même.

 

Seules les pharmacies pourront vendre ces tests Covid, contrairement aux allemands qui les vendent en grandes surfaces, la raison : c’est un dispositif de santé.

 

Ces tests sont recommandés pour les personnes n’ayant aucun symptôme du Covid et n’étant pas cas contact, le but est de se faire dépister rapidement et idéalement de le faire 1 à 2 fois par semaine pour détecter le virus du Covid-19 le plus rapidement et ainsi éviter la contagion.

 

Le prix d’un autotest est d’actuellement de 6 euros et non remboursé.

 

Les autotests sont composés d’un tube pour le prélèvement, un compte-goutte pour le tube à prélèvement, d’un écouvillon et d’une cassette pour lire le résultat du test .

 

Comment faire un autotest Covid  ?

 

Dans un premier temps, il est recommandé de bien se laver les mains, il suffit d’insérer l’écouvillon entre 2 et 4 centimètres jusqu’à sentir une résistance et de réaliser un mouvement de rotation, ensuite essorer l’écouvillon dans le tube à prélèvement durant environ 10 secondes, refermer ensuite le tube à prélèvement avec le compte-goutte et verser environ 4 gouttes dans le puit de la casette à l’endroit indiqué.

Il suffit de patienter 10 à 15 minutes pour obtenir le résultat :

  • Une seule bande colorée dans la zone C : c’est un résultat négatif
  • Deux bandes dans la zone C et T : le résultat est positif

 

Si le résultat est négatif, il est conseillé de continuer les gestes barrières et dans le cas d’un test positif, vous devez vous isoler et faire un test PCR en laboratoire pour confirmer le diagnostic de l’autotest.

 

Quel est la fiabilité des résultats des autotests Covid ?

 

Selon la Haute Autorité de Santé, les résultats sont plus fiables quand la personne qui utilise un autotest Covid n’est pas asymptomatique et qu’elle n’est pas cas contact. Les résultats sont entre 80% et 95% chez les patients dit symptomatiques et de 50% à 60% chez les asymptomatiques.

 

L’autotest Covid est donc un moyen rapide et efficace de savoir si l’on est positif ou pas avant la visite à un proche à risque par exemple.

 

On peut se poser la question de la fiabilité des autotests Covid car il est à réaliser seul sans l’aide d’un professionnel, des risques de se faire mal, de ne pas assez insister, d’être dans l’incapacité de le faire soit même correctement, peut donc influencer le résultat.

 

De plus, leur prix 6 euros à l’unité vendu dans une boute de 5 à 30 euros freine les français, mais aussi l’utilisation qui est jugé trop compliqué pour se le faire soi-même. On voit donc que l’autotest Covid n’est pas un franc succès pour les français, qui se font déjà beaucoup tester et qui n’ont pas envie de réitérer l’expérience à la maison.

 

Rappelons le,  73 468 365 test de dépistage Covid ont été réalisés en France, indique le site des données du gouvernement.

 

Des tests surtout adaptés aux personnes qui côtoient quotidiennement des personnes à risques, et donc véritablement pas fait pour le grand public, qui se voit freiner par le prix, et l’utilisation et sa fiabilité. Il est seulement disponible en pharmacie, la vente sur internet est interdite.

 

Carrefour avait prévu un stock d’un million d’autotests Covid et s’est vu refusé sa commercialisation en grande surface, car c’est avant tout un dispositif médical qui grâce à la vente en pharmacie permet des conseils d’utilisation ainsi que son fonctionnement par des professionnels de santé.

 

Au Royaume Uni, les élèves de collègue et de lycées utilisent ce dispositif, avec l’espoir de pouvoir se faire dépister 2 fois par semaine pour ainsi mieux contrôler l’épidémie. La majorité des parents d’élèves des établissements ont donné leur accord pour ce dépistage. Les britanniques ont distribué 57 Millions de tests rapides, les terrasses des restaurant et bars ont depuis peu réouverts.

 

Un constat positif qui laisse présager on l’espère, une amélioration de la crise sanitaire.