x
biosample_passeport_sante

La mise en place du pass sanitaire, qu’est-ce que ça change ?

Le 9 juin, en plus de marquer une nouvelle étape dans le déconfinement des Français, annonce également l’entrée en vigueur du pass sanitaire. Dans le cadre de réouverture du pays, il sert à sécuriser la reprise des activités qui représentent un plus fort risque de diffusion.

La mise en place du pass sanitaire permet de minimiser les risques de contamination du virus. Il a été mis en place durant cette période puisque la France souhaite la réouverture de ses établissements publics. Celui-ci pourra être utilisé jusqu’au 30 septembre 2021 et sera exigé dès l’âge de 11 ans.

Le pass sanitaire aura plusieurs fonctions qui sont les suivantes :

  • Il est désormais possible d’ouvrir les lieux accueillant beaucoup de monde tels que les salons professionnels, les concerts ou les rencontres sportives ;
  • Il permet également de faciliter les transits entre la métropole, la Corse et l’Outre-Mer.

Disponible sur l’application TousAntiCovid ou en document papier, il peut s’obtenir de différentes façons. Sous la forme d’un QR code individuel, il permet d’avoir les informations concernant les récents vaccins ou résultats de tests PCR. Il est attribué deux semaines après la deuxième injection ou quatre semaines après l’injection unique (ou deux semaines pour ceux ayant déjà eu la Covid-19). Une fois le certificat de vaccination acquis, il faut scanner le QR code pour l'importer et le stocker dans l’application TousAntiCovid. 

Il est également possible de stocker ses résultats de tests RT-PCR et antigéniques. Avec un test négatif de moins de 48 heures, il est possible d’accéder aux grands événements. Avec un test négatif de maximum 72 heures, il est possible de passer les frontières. Tous les tests génèrent une preuve par le professionnel de santé dans SI-DEP, c’est donc le document issu de ce site qui sert de pass sanitaire pour les événements concernés.

Dans le cas où le résultat d’un test est positif, le pass sanitaire sera possible si le résultat date d’au moins 15 jours et moins de six mois.

 

En plus du QR code de l’application TousAntiCovid ou du document papier servant de pass sanitaire, une pièce d’identité est exigée pour attester de l’identité de la personne. Lors des événements, les personnes qui scannent les QR codes n’auront pas accès aux informations confidentielles des citoyens. Elles pourront seulement voir si le statut est vert et donc valable ou rouge qui signifie qu’il n’est pas valable.

 

Et après ?

A partir du 21 juin, le pass sanitaire changera automatiquement sur l’application TousAntiCovid afin d’être conforme avec le nouveau standard européen qui entrera en vigueur le 1er juillet, permettant une utilisation de celui-ci dans toute l’Union Européenne. Pour les personnes qui n’utilisent pas l’application, il faudra alors télécharger le nouveau document de la même façon sur le site du SI-DEP. Il sera alors appelé le certificat numérique Covid. 

Cela signifie qu’à partir du 1er juillet, le pass sanitaire français pourra être utilisé dans l’Union Européenne, tout comme le pass sanitaire d’un autre pays sera admissible en France. Ce nouveau document sera mis en place pour douze mois et servira de nouveau pass sanitaire. Celui-ci sera toujours demandé aux personnes de 11 ans et plus, d’après une décision européenne et sera mis en place pour douze mois. Les déplacements pourront alors être de nature professionnelle, familiale ou alors simplement de loisir.

Le certificat numérique Covid européen a déjà été testé dans 22 pays et s’est avéré concluant pour certains qui l’ont déjà mis en place. Tout comme le pass sanitaire, ce document sera gratuit. Celui-ci permettra donc de relancer le tourisme, secteur très touché par la crise sanitaire. Grâce au certificat, il n’y aura plus de restrictions telles que la quarantaine, l’auto-isolement ou les tests. Pour permettre la validité du certificat, l’Europe s’engage à rendre ses tests de dépistage plus abordables.

Le pass sanitaire ne sera pas exigé pour entrer dans un pays étranger. Cependant, il permettra d’éviter les contraintes actuelles telles que la quarantaine ou la période d’auto-isolement.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.